Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FICHE NOTION. LA CULTURE. LE TRAVAIL ET LA TECHNIQUE.

Le travail : dans un sens large on peut définir le travail par l’effort ("rien ne s’obtient sans travail" signifie : tout résultat est le produit d’un effort).

Mais on néglige alors la différence entre loisir, jeu et travail : lorsqu’un retraité passe une journée à désherber son jardin, il le fait dans le cadre de ses loisirs non de son travail ; lorsqu’un alpiniste gravit un sommet, cette activité n’a pas pour but de lui procurer autre chose que le plaisir de sa pratique.

Mais on ne marque pas assez la différence entre activités vitales ou utilitaires et activités libre : faire du pain pour manger ce n’est pas comparable au fait de passer une journée à écrire une page de roman.

Pour définir le travail il faut donc introduire un élément de nécessité (la satisfaction des besoins) voire de contrainte (cela s’impose à la volonté, cela contrarie le désir). Donc : Dans un sens strict le travail est l’activité par laquelle l’homme produit de quoi satisfaire ses besoins ou cette part contrainte de son activité que lui impose la nécessité de produire de quoi satisfaire ses besoins.

L’acte de travailler consiste donc à donner une forme à la matière, à donner forme aux matériaux que nous fournit la nature, qu’il s’agisse de mettre en page un document ou de redresser une carrosserie. Le travail et les techniques impliquent donc un certain type de rapport à la nature distinct de l’art et de la science

La nature : a) tout ce qui existe abstraction faite de ce qui est produit ou institué par l’homme ; b) le donné, par opposition au produit. La nature est le fond originaire préexistant aux entreprises et aux productions humaines.

La technique : Une technique est un savoir-faire, donc une forme particulière de savoir.

Ce n'est pas une science, qui est théorique et indifférente à ses applications.

Mais ce n'est pas non plus une pratique empirique ou un art, parce qu'elle repose sur la connaissance de la relation entre la cause et l’effet.

La technique correspond donc à l’ensemble des moyens dont l’homme dispose pour soumettre la nature à sa volonté.

L'hominisation est le processus évolutif qui conduit à l'homme. Le facteur technique y joue un rôle déterminant puisque l'existence et la complexification de l'habileté technique ont précédé ou accompagné la formation des zones du cerveau qui rendent possibles langage et pensée abstraite (

L'individuation désigne le processus de formation de l’identité historique et sociale de l’individu. L’histoire montre qu’elle est corrélative de l’emploi d’objets techniques particuliers.

La culture ; Ce terme peut prendre au moins trois sens

Pour l’ethnologue, la culture est l’ensemble des mœurs qui forme l’identité d’un peuple : on parle alors de la culture américaine, de la culture française etc

Pour l'anthropologue ou le sociologue, c’est l'ensemble des pratiques et des connaissances codifiées et transmises propres à un peuple ou à un groupe social quelconque; en ce sens, tout ce que l’homme ajoute à la nature, quel qu’en soit le genre et en dehors de tout jugement de valeur, relève de la culture : aussi bien une technique, un outil, que la manière de prier, de se divertir, que le fait de taguer l’espace public ou de se tatouer etc.

Pour le philosophe, dans son sens classique, c’est la connaissance personnelle des grandes œuvres de l’esprit, en particulier des sciences et des arts en et dont la possession définit un idéal d’humanité.

Tag(s) : #FICHE NOTION

Partager cet article

Repost 0