Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'oiseau de Minerve

L'oiseau de Minerve

--> C’est une épreuve en 4 heures.

--> Vous pourrez choisir entre trois sujets : deux sujets de dissertation, une explication de texte.

LES CONNAISSANCES

--> Vous devez être capable de définir et d’analyser toutes les notions inscrites explicitement à votre programme.

CLASSE DE SCIENCES-ECONOMIQUES : la conscience, l’inconscient, autrui, le désir /  le langage, l’art, le travail et la technique, la religion, l’histoire / La démonstration, l’interprétation, la matière et l’esprit, la vérité /  La société et les échanges, la justice et le droit, l’État / la liberté, le devoir, le bonheur.

CLASSES DE SCIENCE : la conscience, l’inconscient, le désir / l’art, le travail et la technique, la religion / la démonstration / le vivant / la matière et l’esprit / la vérité / la société et l’Etat / la justice et le droit / la liberté, le devoir, le bonheur.

Remarquez que certaines de ces notions sont liées (connexes) ; elles sont souvent étudiées dans le cadre d’un même cours (exemple : [conscience, inconscient, autrui] dans le cadre d’une réflexion sur la perception et la connaissance de soi, [le vivant, la matière et l’esprit] dans le cadre d’une réflexion sur la nature épistémologique de la biologie.

--> Vous devez connaître les problèmes classiques posés à l’occasion de chacune de ces notions (ou groupes de notions) : par exemple, au sujet de la possibilité de la connaissance de soi : le témoignage de la conscience de soi est-il fiable ? Ai-je conscience de moi tel que je suis en réalité etc. Par exemple, au sujet du langage : est-il apte à l’expression de la vérité ? Quel est le rapport entre langage et réalité, entre les mots et les choses ?

--> Pour chaque notion efforcez vous de connaître au minimum deux thèses de philosophe (deux analyses philosophiques classiques) et idéalement trois. Par exemple, au sujet de l’obéissance : la thèse kantienne, la thèse de Sophocle (incarnée par Antigone), et idéalement celles de Weber (le conflit des deux éthiques) ou d’Aristote (la prudence, l’occasion opportune). Par exemple, au sujet du bonheur, la thèse d’Epicure, sa contestation kantienne au nom de la morale, sa réfutation freudienne au titre de la construction du psychisme.

[VOIR LES FICHES NOTIONS DU BLOG!]

QUELLE ATTITUDE ADOPTER ET QUELLE METHODE?

ATTITUDE : La philosophie est une discipline où on met à l’épreuve sa capacité à conduire une réflexion rationnelle de manière autonome. Elle exige plus que la plupart des autres disciplines, puisqu’il faut toujours repartir de zéro, remettre en jeu et en œuvre l’effort de la pensée. Penser c’est en effet parcourir un trajet très singulier qui va de ce qu’on sait (qu’on croyait savoir…) vers ce qu’on ne sait pas, afin de (se) l’apprendre authentiquement. L’année de philosophie sert principalement à vous faire acquérir cette culture réflexive, qui comprend des connaissances mais surtout cette forme d’attitude intellectuelle. C’est pourquoi il faudra aussi vous montrer capable de mobiliser l’ensemble de votre culture, qu’elle soit philosophique –les différentes parties du programme- ou générale –ce que vous savez par l’intermédiaire de l’économie, de la littérature, de l’histoire, des sciences etc.

METHODE (voir les documents donnés en cours ; relire les devoirs et leur correction)

--> Face à votre sujet, ne vous précipitez pas vers des solutions toutes faites que vous avec en mémoire. Proscrivez toute forme de récitation, en particulier dans ce style impersonnel caractéristiques des "annabac" etc.

--> Lisez la question ou le texte avec attention, veillez à en préciser l’objet et la ou les difficultés.

--> S’il s’agit du texte, Identifiez la ou les notions centrales ; identifiez le problème classique dont l’auteur s’est emparé. Si vous ne connaissez pas ce problème, identifiez-le grâce à la lecture du texte et formulez-le au brouillon aussi précisément et complètement que possible.

--> S’il s’agit d’une question de dissertation, identifiez son objet exact (sur quoi me demande-t-on de me prononcer au terme du devoir ?) et concevez les difficultés liées à son traitement (à quoi faut-il réfléchir pour pouvoir répondre de manière fondée ?).

--> Après une recherche substantielle au brouillon, concevez un plan en trois parties pour votre dissertation ; une explication dont les étapes respectent l’ordre du texte pour le sujet 3.

Vous expliquez : vous êtes attentif à ce que dit l’auteur, mais aussi (prise de recul nécessaire !) à ce qu’implique ou sous-entend ce qu’il dit, et vous ne perdez jamais de vue qu’il s’efforce de résoudre le problème identifié et énoncé en introduction. En le faisant, sans doute se distingue-t-il d’autres thèses, sans doute affirme-t-il son appartenance à un courant de pensée etc.

Vous dissertez : vous vous efforcez de réfléchir sous tous les angles, c'est-à-dire de dialectiser votre réflexion : si vous êtes en désaccord avec une position, vous devrez l’énoncer et la critiquer dans une de vos parties. Vous ne pouvez pas vous contenter d'exposer votre position (le devoir aurait alors une seule partie...). Lorsque vous argumentez, vous vous y prenez comme lorsque vous discutez avec de bons amis : vous développez des raisonnements, vous vous appuyez sur des exemples –que vous analysez), enfin sur des références ou des connaissances (citations, rappel doctrinal etc).

Tag(s) : #FICHE NOTION

Partager cet article

Repost 0